Biographie 2/3
Biographie 1/3
Biographie 2/3
Biographie 3/3
Grand prix de Rome
Paysages 1/2
Paysages 2/2
Château de Chantilly
Questions et liens

L'auberge Candy à Optevoz près de Crémieu

Hippolyte Flandrin par Nadar vers 1855

La cour de l'Ecole des Beaux-Arts en 1840

Paul Flandrin par Nadar vers 1855

La consécration

De 1843 à 1848, Bernard travail avec son maître Bonnefond et suit les cours de l'Ecole des Beaux-Arts. Il profite également de son temps libre pour visiter et peindre les environs de Lyon, tel que Francheville ou Crémieu.

En 1849, Bernard obtient la médaille d'or pour le dessin et le laurier d'or pour la peinture à l'Ecole des Beaux-Arts. Il quitte alors l'école et expose ses paysages au Salon lyonnais jusqu'en 1853.

La même année, Bernard part pour Paris.

Aidé de Bonnefond, il intègre l'atelier des frères Flandrin, tous les deux d'origine lyonnaise et se fait inscrire à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. En 1854, Armand Bernard peint souvent en forêt de Fontainebleau et remporte contre toute attente le concours du grand prix de Rome pour le paysage historique.

En seulement une année d'école, le jeune homme aura réussi le rêve de nombreux artistes, partir en Italie pour étudier les grands maîtres de la Renaissance...

Parmi les exemples :

Carte postale représentant l'auberge "Candy" à Optevoz vers 1900.

Photographie d'Hippolyte Flandrin par Nadar vers 1855.

La cour de l'Ecole des Beaux-Arts en 1840, par Léon Vinit, conservée à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Photographie de Paul Flandrin par Nadar vers 1855.

Armand Bernard
(Cormatin 1829 - Paris 1894)